Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 85 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
  Imprimer le sujet

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
Auteur Message
MessagePosté: Sam 21 Juin 2014 04:49 
Hors ligne
Naïade de l'Hérault, Hibou à ses heures
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 02 Avr 2009 16:21
Messages: 13266
Localisation: Hérault - Vaucluse
Super !
:smack:

_________________
Une anecdote ? Pensez d'abord au Ciste-Thématique...
L'addictée de mots, meneuse de revue, Dame Ovive Crénée Héléade Limnade Pégée Potamide,
Fille de Zeus, Prêtresse de Dyonisos, Rédactrice des six thèmes d'Attique,
Micistre des Comptines et de la Poésie Cistique (476)


Ecrire au journal : ciste point thematique point blog arobase gmail point com


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 21 Juin 2014 08:05 
Hors ligne
Membre Impérial de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Avr 2009 12:26
Messages: 2793
Je continue à trouver toute cette histoire incroyable!
C'est très bien que son cas ait pu être exposé à d'autres professionnels qui auront eu un regard différent.

Je souhaite de bonnes vacances à ton zèbre.


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 21 Juin 2014 08:33 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
mcjm a écrit:
C'est très bien que son cas ait pu être exposé à d'autres professionnels qui auront eu un regard différent.
Oui, ouf, car il était grand temps qu'il se passe enfin quelque chose de positif !

Citation:
Je souhaite de bonnes vacances à ton zèbre.
Merci ! Les vacances auront un autre goût cette année... :D

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 21 Juin 2014 13:51 
Hors ligne
Cisteur pipelette

Inscription: Sam 07 Avr 2012 00:19
Messages: 113
Bonjour Eustache,

j'ai lu ton histoire avec grand intérêt. C'est vraiment consternant les attitudes des gens vis-à-vis de ces enfants qui sont particulièrement fragiles.
J'ai moi aussi un zèbre à la maison, elle a 15 ans et vient de finir sa seconde.
Lors de sa première année de maternelle (en MS), la maîtresse a attendu le mois de décembre pour nous dire qu'elle était inattentive, qu'elle ne tenait pas en place et ne jouait pas avec les autres et bien sûr qu'il fallait "lui serrer la vis". On ne voyait pas pourquoi on lui aurait "serrer la vis" puisque nous n'avions aucun problème de discipline quand elle était avec nous. Nous lui avions juste expliqué qu'il fallait bien écouter la maîtresse. Que faire d'autre... Quelques temps après, le directeur nous a parlé de la faire tester. La psy a tout de suite reconnu le comportement d'EIP mais a considéré que le test n'était pas indispensable pour l'instant , elle a proposé à la maîtresse de lui donner du travail plus compliqué pour la motiver. Ce qui n'a jamais été fait.

L'année suivante,cela se passe mieux avec la nouvelle maîtresse. Mais elle continue de s'ennuyer et à voir les autres lire( c'est une classe multi-niveaux), elle veut apprendre aussi. Quand elle me le demande, je ne peux pas lui refuser même si je sais que les enseignants, généralement, n'aiment pas que l'on s'occupe des affaires d'école. En deux semaines, elle savait lire. La maîtresse s'en rend compte et la psy suggère de lui faire sauter une classe. Mais voilà, elle doit rattraper un certain niveau d'écriture et tout va mal car elle déteste écrire. Alors, la maîtresse se montre plus sévère et notre fille se bloque, donc comme punition, ben... elle lui donne de l'écriture. Les mathématiques posaient aussi problème. Elle rendait souvent copie blanche, alors je lui réexpliquais sous une autre forme les consignes et en fait, elle connaissait parfaitement les réponses. La maîtresse a parlé de la faire mettre dans une école spécialisée sans aucune autre précision mais vu qu'elle nous affirmait qu'il n'existait rien pour les EIP... Nous avons eu peur et nous l'avons fait tester.

Le directeur s'y est intéressé, vu qu'il avait un autre cas dans sa classe tout aussi rêveur et maladroit mais avec des biens meilleures notes. Quand notre fille est arrivé dans sa classe, il a vite déchanté, ses notes étaient moins intéressantes et en plus, elle écrivait soit lentement, soit mal. Elle s'est battue pour avoir des bonnes notes et quand elle y est parvenue, il n'a vu que ce qui n'allait toujours pas : l'écriture.

Elle a connu un collège bien plus sympathique que ceux qu' a côtoyé ton fils. Des professeurs agréables qui savaient reconnaître ses qualités et ses aptitudes. Il est vrai que nous n'avons pas trop signalé son statut d'EIP qui l'avait trop étiqueté en primaire. Son prof principal de 6ème repère vite son problème d'écriture qu'elle essaye tant bien que mal de dissimuler. Pour la première fois, nous entendons parler de dysgraphie. Les professeurs en tiennent compte (pas tous). Tout aurait pu tourner à peu près bien mais certains de ces camarades se moquent et elle subit le harcèlement permanent d'un élève en particulier. Nous avons essayé d'intervenir en plusieurs fois mais rien ou pas grand chose n'a été fait. Elle tenait à sa classe car c'était une classe de chant et elle adorait ça mais en fin de 5ème, tout craque. Elle pleure régulièrement, ne mange quasiment plus. Alors en toute urgence, on l'inscrit en collège privé à la rentrée suivante.
Elle se retrouve dans une classe spéciale EIP. Elle voit qu'elle n'est pas toute seule et les professeurs connaissent le sujet. Cela lui fait grand bien mais elle regrette sa classe de chant et malgré les problèmes qui l'attendent, elle demande à retourner dans son ancien collège.
Heureusement, l'élève qui l'embêtait est parti, les autres ne font plus attention à elle et elle se fait une copine, mise de côté elle aussi. Cet "équilibre" lui convient et elle finit son collège comme ça avec aucune motivation scolaire. Nous avons dû la soutenir en permanence.
Depuis, son arrivée au lycée a été pour elle un vrai bonheur. Elle s'est fait des copains, ses professeurs lui plaisent bien même si les notes ne sont pas toujours très bonnes. Psychologiquement, elle est transformée.

Voilà son histoire. Même si elle moins terrible que celle de ton fils, elle en a beaucoup souffert alors je n'ose même pas imaginer comment ton fils a dû vivre tout ça.
Bon courage pour la suite, sincèrement.


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 21 Juin 2014 15:24 
Hors ligne
Grand Ancien de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Juil 2011 15:03
Messages: 4522
Localisation: Loir et Cher
ouf
ça a dû faire du bien de vous sentir entendus, compris
et en même temps, on voit qu'il n'y a pas eu la communication logique, ce qui aurait pu vous aider avant
espérons qu'il profite bien de son été :smack:

_________________
Laurence (la pipelette qui parle et fouille sur le net)
et Christophe (qui fouille sur le net et sur le terrain) Image Image Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Dim 22 Juin 2014 13:39 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
duboscq a écrit:
espérons qu'il profite bien de son été :smack:
Oui merci ;)

amo a écrit:
j'ai lu ton histoire avec grand intérêt.
Et moi la tienne de même !

amo a écrit:
Quand elle me le demande, je ne peux pas lui refuser même si je sais que les enseignants, généralement, n'aiment pas que l'on s'occupe des affaires d'école.
La lecture n'est pas qu'une histoire d'école et l'ensemble des apprentissages non plus d'ailleurs, heureusement !
Quand un parent me dit que son enfant veut lire, je lui conseille de répondre à toutes ses questions dans le cadre familial, que l'envie est le meilleur moteur et qu'il ne faut laisser passer aucune occasion, école ou maison.

J'ai du mal à comprendre qu'on focalise autant sur les difficultés graphiques d'un enfant alors que le reste va bien... et qu'on veuille y remédier par une punition écrite ! :blink:

Son problème de feuille blanche en maths ressemble beaucoup à celui de mon fils (alors que c'est en théorie son point fort).
Et en fait, la réaction du directeur me semble caractéristique : seules les (bonnes) notes comptent aux yeux de beaucoup. C'est le formatage normatif (et élitiste).

Ce qui me frappe aussi, c'est que ces enfants subissent finalement tous les préjugés et le jugement de notre société : soit on n'ose pas les faire tester ou "faire valoir" leur statut d'EIP pour tenter d'éviter tout un tas de répercussions désagréables ou nuisibles pour eux, soit à l'inverse on ose et on se rend compte que quoi qu'il en soit, le résultat n'est guère plus encourageant...


Mais ce qui me fâche le plus, c'est que le plus ancien texte officiel qui fait référence aux EIP date de 2002 (suite au rapport Delaubier). Douze ans après, peu d'académies se sont réellement penchées sur le problème et quand bien même, localement les choses n'ont quasiment pas évolué.

La circulaire d'orientation et de préparation de la rentrée 2013 annonce un module de formation dans son paragraphe
Citation:
III.3. Mieux scolariser les élèves en situation de handicap et les élèves à besoins éducatifs particuliers :
[...]
Enfin, une attention particulière devra être accordée aux élèves intellectuellement précoces (EIP), pour qu'ils puissent également être scolarisés en milieu ordinaire. À cet effet, dès la rentrée 2013, chaque enseignant accueillant dans sa classe un élève intellectuellement précoce aura à sa disposition sur Éduscol un module de formation à cette problématique.
Mardi dernier, le principal du collège m'affirmait, pour dédouaner l'équipe de n'avoir rien mis en place, qu'ils n'avaient pas de formation !

Le voilà le module en question, qui doit conduire les équipes à la réflexion : Scolariser les élèves intellectuellement précoces (EIP)

Amo, que ta fille ait enfin réussi à s'épanouir une fois arrivée en 2nde :one: :one: me donne un peu d'espoir. Je me doute cependant qu'avec les dégâts causés sur mon gamin, le chemin sera sans doute encore tortueux et qu'un travail avec la psychologue spécialisée EIP et l'équipe pédagogique sera nécessaire pour lui redonner envie et confiance en lui.
Le point positif dans toute cette affaire, semble quand même être sa prise de conscience qu'avec cette reconnaissance, on va enfin s'occuper de lui et les efforts qu'il déploiera ne sont plus vains (en tous cas, espérons-le très fort). Il ose enfin faire des projets scolaires et attend avec impatience son affectation officielle afin que je prenne contact avec la proviseure.

:flowers:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Jeu 28 Aoû 2014 12:21 
Hors ligne
Cisteur extrêmement bavard

Inscription: Ven 29 Juil 2011 15:08
Messages: 73
Localisation: Savoie
Bonjour,
A quelques jours de la rentrée, je suis tombée par hasard sur cette discussion ... et ça fait peur !!!

J'ai un petit zèbre à la maison avec des rayures assez claires. Il entre en CM1 à 7 ans et jusqu'à présent tout va bien. Mais quand je pensais à son entrée en 6eme, j'étais déjà un peu inquiète ... et bien .... Je serais plus qu'attentive pour cette étape.

Merci pour cet échange d’expérience et je souhaite de tout coeur que la rentrée de ton zèbre se passe au mieux.


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Dim 07 Sep 2014 18:33 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
Oups, je me rends compte que j'ai raté ton message Lathibaudia :blush2:

Si tout va bien à 7 ans à l'entée au CM1 (!), je gage qu'il n'en sera pas autrement à l'entrée en 6e ;)
L'essentiel me semble-t-il avec un peu de recul, est de préparer le terrain avec les enseignants du primaire, afin qu'il soit accueilli en secondaire par une équipe déjà sensibilisée. Mais si tout continue à bien aller, il ne faut pas s'inquiéter à l'avance ;)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Dim 07 Sep 2014 18:43 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
Je réponds ici aux questionnement de Laurence et Stefy à propos de la rentrée de mon ado...

Pour l'instant il est trop tôt pour se rendre compte de quoi que ce soit.
Il est parti au lycée avec d'autres dispositions d'esprit parce que nous avons un peu maturé pendant les vacances et compris qu'il devra de toute façon apprendre à apprendre autrement, et surtout, de manière générale, à composer avec la réalité.

L'infirmière scolaire m'a contactée vendredi et nous aurons un entretien téléphonique lundi. J'avais demandé à ce qu'un PAI soit mis en place pour le remettre sur les rails.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Dim 07 Sep 2014 19:02 
Hors ligne
Prétendant à l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Mar 2014 20:49
Messages: 175
Eustache a écrit:
Je réponds ici aux questionnement de Laurence et Stefy à propos de la rentrée de mon ado...

Pour l'instant il est trop tôt pour se rendre compte de quoi que ce soit.
Il est parti au lycée avec d'autres dispositions d'esprit parce que nous avons un peu maturé pendant les vacances et compris qu'il devra de toute façon apprendre à apprendre autrement, et surtout, de manière générale, à composer avec la réalité.

L'infirmière scolaire m'a contactée vendredi et nous aurons un entretien téléphonique lundi. J'avais demandé à ce qu'un PAI soit mis en place pour le remettre sur les rails.


Certes tôt, affaire a suivre, croisons les doigts!!!!


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 18 Oct 2014 22:38 
Hors ligne
Grand Ancien de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Juil 2011 15:03
Messages: 4522
Localisation: Loir et Cher
une période plus tard, ça donne quoi chez toi ?
tu es bien silencieuse :(

_________________
Laurence (la pipelette qui parle et fouille sur le net)
et Christophe (qui fouille sur le net et sur le terrain) Image Image Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Dim 19 Oct 2014 00:26 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
Bah, il n'y a pas grand chose à dire d'encourageant... On ne sait plus à quel saint se vouer. :(

Blocage complet du côté des apprentissages et investissements scolaires ; il s'est mis une grande partie des profs à dos parce qu'il n'a pas une attitude scolaire adéquate et ses résultats sont à la hauteur de l'abandon...

À la mi-septembre, une réunion censée déboucher sur un projet d'aide personnalisé a été court-circuitée par la proviseure qui s'est pointée avec un quart d'heure de retard alors qu'on était en train de présenter les difficultés de mon gamin : elle a dit qu'en arrivant en retard ça lui permettait de voir clair dans notre jeu, que les surdoués il y en avait dans l'établissement et qu'on n'allait pas faire un cas de celui-là plus que des autres. Qu'on ne voulait pas savoir qu'il était surdoué. Que si ça ne nous convenait pas, il fallait inscrire notre enfant ailleurs... le même baratin grotesque et décalé que lors de la première prise de contact téléphonique en juillet en somme...
On ne venait sûrement pas présenter notre "surdoué", mais le cas d'un gamin en souffrance personnelle et scolaire !

J'ai gardé contact avec la prof principale (rencontrée en tête à tête pendant une heure lundi dernier), qui me paraît infiniment plus à l'écoute et a bien saisi l'ensemble du problème ainsi que la souffrance et la grande difficulté qui y sont liées. Elle va tenter d'expliquer à ses collègues ce que cache cette attitude désinvolte et ce refus de travailler.

De notre côté, on va revoir la psychologue, mais je ne crois pas beaucoup à l'efficacité de la démarche vu le "refus d'avance" de mon gamin.
Par contre, parallèlement j'ai aussi pris rdv chez un ostéopathe... je n'y avais pas pensé plus tôt (on me l'a soufflé il y a quelques jours) mais j'ai un peu plus d'espoir qu'il se débloque quelque chose par ce biais-là... Bon, le rdv n'est pas avant Noël, mais je veux bien patienter encore un peu car la réputation de l'ostéo en vaudra certainement l'attente...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Lun 20 Oct 2014 07:43 
Hors ligne
Prétendant à l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Mar 2014 20:49
Messages: 175
Effectivement rien de bien top :( bon courage


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Jeu 06 Nov 2014 10:15 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
Je hais l'éducation nationale qui tue les enfants au fonctionnement atypique.
Qui refuse de reconnaître leurs spécificités, qui prend même du plaisir à les faire souffrir.
Qui se retranche derrière une soit-disant absence de formation (alors que des circulaires officielles et qu'un module de formation si minime soit-il (c'est de l'information plutôt), existent, accessibles à tous) pour refuser la prise en considération "a minima" de ces élèves atypiques.

Je n'excuse plus rien aux collègues qui, sensibilisés par la prof principale sur le paradoxe d'échec des hauts potentiels, dans la foulée leur balancent devant toute la classe qu'ils n'y croient pas mais qu'ils doutent fortement de leurs capacités intellectuelles.
La proviseure est une dangereuse incapable qui en septembre a nié avec force l'existence même des EIP et a refusé de mettre en place le PAI qu'on avait légitimement demandé. C'est du domaine de la faute professionnelle.

Il est quand même curieux que dans les lycées soient mis en avant les "devoirs et obligations des lycéens" que je viens de relire, mais que les professeurs et proviseurs ne s'astreignent pas eux-mêmes aux devoirs et obligations qu'il ont de prendre en compte les spécificités des élèves atypiques. Et je ne demande que le minima : "la reconnaissance bienveillante". Je ne réclame même pas la mise en oeuvre de pédagogies adaptées (ce qu'ils sont censés faire).
Non, je ne les excuse pas non plus quand ils arguent du fait qu'ils ont "des classes chargées". Une "ouverture bienveillante" (c'est dans les textes officiels !) n'est pas subordonnée à des classes allégées.

Aujourd'hui la scolarisation de mon gamin "ne sert qu'à" le socialiser, puisque la pédagogie frontale ne peut pas lui convenir (ce n'est pas un caprice, mais bien une réalité "neurologique"). C'est le bilan d'hier soir de la psychologue qui insiste sur la grande fragilité émotionnelle des EIP.
Ce bilan me rassure, car c'est ce que je pense depuis longtemps et que j'avais osé demander entre la 4e et la 3e aux principaux et profs que j'avais rencontrés. A chaque fois j'avais reçu en pleine tête un refus catégorique !

Ce bilan m'effraie aussi, parce que toutes les portes semblent irrémédiablement closes pour la fin de scolarité de mon enfant.

Je vais encore tenter d'entrer en contact avec la référente EIP au rectorat. En juin, ma première tentative par mail était restée lettre morte (alors que le message avait été délivré). Aujourd'hui je téléphone au rectorat.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Jeu 06 Nov 2014 12:17 
Hors ligne
Membre Impérial de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 12 Avr 2009 12:26
Messages: 2793
DUR, dur ! :sad:
Bon courage.
:smack:


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Ven 07 Nov 2014 00:22 
Hors ligne
Grand Ancien de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Juil 2011 15:03
Messages: 4522
Localisation: Loir et Cher
je ne sais que répondre
qd même nous enseignant en venons à haïr des profs, on peut se dire qu'il y en a qui ne tournent pas rond
en général, on essaye de défendre nos collègues, de trouver des explications, mais devant tant d'incompétence de la part de certains, qd on voit le mal qu'ils peuvent faire, on ne peut pas défendre et comprendre

y a-t-il des lycées spécifiques pour les EIP ?
quitte à envisager un éloignement, mais là, je sens que ton fils souffre, que tu souffres, il vous faut une solution

:smack: :smack: :smack:

je te transfère un mail reçu justement aujourd'hui (de la part de mon assurance) et qui parle d'EIP, mais bon, je pense que ce sont des généralités pour toi, je ne suis pas sûre que cela puisse t'apporter qque chose, mais bon

_________________
Laurence (la pipelette qui parle et fouille sur le net)
et Christophe (qui fouille sur le net et sur le terrain) Image Image Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Ven 07 Nov 2014 14:39 
Hors ligne
Prétendant à l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 15 Mar 2014 20:49
Messages: 175
Arggg bon courage...


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Ven 07 Nov 2014 19:09 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
Eustache a écrit:
Je vais encore tenter d'entrer en contact avec la référente EIP au rectorat.
Whaou ! :'OO':
Je l'ai eue au téléphone ! Je vous raconte en peu plus tard dans la soirée dès que j'ai un peu de temps.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Ven 07 Nov 2014 22:53 
Hors ligne
Grand Ancien de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Juil 2011 15:03
Messages: 4522
Localisation: Loir et Cher
espérons qu'elle puisse changer les choses :smack:

_________________
Laurence (la pipelette qui parle et fouille sur le net)
et Christophe (qui fouille sur le net et sur le terrain) Image Image Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 08 Nov 2014 09:35 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
Hier j'ai donc eu la référente académique au tél. Elle me renvoie d'abord vers le référent départemental à qui j'aurais dû m'adresser, mais finalement comme elle non plus ne trouve pas l'info-contact sur le site académique, elle me demande de lui expliquer notre problème.
Après lui avoir retracé un bref historique et décrit la situation actuelle, particulièrement l'attitude négationniste de la proviseure, le refus de mise en oeuvre du projet d'accueil individualisé auquel mon gamin a droit, la réflexion assassine d'un prof, les menaces et les punitions permanentes, la désespérance dans laquelle on est... elle décide que la situation est trop grave et trop urgente et s'approprie le sujet !
Cette semaine, elle va donc prendre contact avec la proviseure, se déplacer au lycée (qui est à l'autre bout du département pour elle) pour leur faire une mini formation et leur imposer la mise en oeuvre d'un PAI avec un premier bilan en décembre...

Je n'ose encore pas trop y croire et j'attends la mise en place effective de cette aide, et dans un premier temps le changement de regard et d'attitude des profs sur mon gamin.
Lui, pour la première fois depuis fort longtemps, doit pressentir une embellie, car il me questionne sans cesse sur la date de la venue de la référente au lycée, son pouvoir et les conséquences de sa prise en main du sujet.
Son pouvoir... je ne savais pas quel était son titre exact avant de vérifier hier soir : elle est tout simplement IEN (inspectrice) chargée de l'ASH ("Adaptation et Scolarisation des Handicapés" à laquelle sont rattachés les EIP), et conseillère auprès du recteur...
Ça devrait aller quand même ! :D

:trefle: :trefle: :trefle:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 08 Nov 2014 19:38 
Hors ligne
Naïade de l'Hérault, Hibou à ses heures
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 02 Avr 2009 16:21
Messages: 13266
Localisation: Hérault - Vaucluse
Bon ben super !
Espérons qu'elle arrive à se te vous faire entendre comprendre !
Bises à vous 2

_________________
Une anecdote ? Pensez d'abord au Ciste-Thématique...
L'addictée de mots, meneuse de revue, Dame Ovive Crénée Héléade Limnade Pégée Potamide,
Fille de Zeus, Prêtresse de Dyonisos, Rédactrice des six thèmes d'Attique,
Micistre des Comptines et de la Poésie Cistique (476)


Ecrire au journal : ciste point thematique point blog arobase gmail point com


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 08 Nov 2014 23:15 
Hors ligne
Grand Ancien de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 16 Juil 2011 15:03
Messages: 4522
Localisation: Loir et Cher
ELLE a compris la situation et logiquement ELLE a de l'influence et fait "peur" et ça devrait faire changer les façons d'agir
je l'espère de tout coeur :smack: :smack: :smack:

_________________
Laurence (la pipelette qui parle et fouille sur le net)
et Christophe (qui fouille sur le net et sur le terrain) Image Image Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Dim 09 Nov 2014 00:07 
Hors ligne
Micistre de la Pince
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Avr 2009 21:50
Messages: 6958
Localisation: Doubs, en haut à droite...
Oui elle a autorité sur la proviseure et les profs. Elle a aussi l'air de très bien maîtriser le sujet... :rolleyes:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Sam 07 Fév 2015 15:29 
Hors ligne
Apprenti de l'Ordre de la Pie

Inscription: Dim 29 Juil 2012 14:30
Messages: 256
Alors quelles sont les nouvelles ?

_________________
micistre des Allographes


Haut
 Profil  
 

Re: J'ai un zèbre à la maison... [échange d'expérience]
MessagePosté: Mer 01 Avr 2015 06:27 
Hors ligne
Vénérable Gourou de l'Ordre de la Pie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Avr 2009 01:45
Messages: 5181
Localisation: Massy
Salut Eustache,

Je ne vais pas souvent fouiner sur le forum et je viens de tomber sur "ta galère" et celle de ton "zèbre".
Je te souhaite bon courage, mais il ne faut jamais laisser tomber.... une solution se profilera à un moment donné.

Maintenant on en parle, mais qu'en (je dois toujours me relire et corriger mes fautes) quand j'étais jeune.... on n'en parlait même pas.
Tant et si bien, je sais par quelle galère je suis passée.... Étant matheuse, on m'a orienté (comme les filles) sur des études littéraires (gréco-latines). En Belgique, l'orientation se fait en 5ème..... J'ai même dû triplé au collège..... sans aucun résultat. :sad: Je n'ai jamais pu retrouver les filières scientifiques (trop tard).

Bref, c'est quand j'ai eu mon bac (économique) avec moult difficultés, que j'ai pu choisir ma filière KINÉ que je me suis éclatée.
Mon esprit va toujours plus vite que je ne le veux et on ne me comprend pas toujours.
Pour moi, m'occuper du "journal de la rédaction" est un vrai défi.... (zéro en orthographe tout au long de ma scolarité...) 2 ou 3 de moyenne dans mes rédactions... est vraiment monnaie courante.... Sauf le jour du "BAC" en Belgique, dans mon établissement, j'ai été la seule à prendre le sujet : "Critiquez vos humanités" (= collège et lycée). Il paraît que ma copie a fait le tour de l'établissement, car là, je ne les ai pas ménagé.

Alors courage, s'il aime le sport ou la musique, inscrit le dans différents clubs afin qu'il puisse avoir une porte où il puisse s'éclater en attendant de trouver comment devenir "Interprète"
Dis lui qu'il faut qu'il fasse quand même un minimum pour ne passe fermer la porte qu'il a choisi. :smack:

_________________
Cartographie des cistes de l'Essonne
Cartographie en l'honneur de MAX
Lien vers le journal "Ciste-Thématique"
ciste.thematique.blog@gmail.com


Haut
 Profil  
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 85 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: